VOTRE DÉPUTÉ DE LA 2ÈME CIRCONSCRIPTION DE L'EURE

Pour éviter les scandales alimentaires, renforçons les moyens de la lutte contre les fraudes !

0
dgccrf

Monsieur Destans attire l’attention de M. le ministre de l'économie et des finances quant à la situation de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et des moyens qui lui sont alloués pour remplir ses missions.  

Ainsi, la révision générale des politiques publiques (RGPP), engagée par le gouvernement précédent, a eu pour effet de réduire considérablement ses effectifs : 600 emplois ont été supprimés ces cinq dernières années et celle-ci ne compte plus que 3 000 agents. A titre d’exemple, la CCRF de l’Eure comptait encore 21 agents il y a quelques années. Ils ne sont plus que 15 aujourd’hui. Cette diminution des effectifs s’est accompagnée d’une désorganisation globale de cette administration du fait de son éclatement entre différentes entités administratives (DIRECCTE ET DDI), sans lien hiérarchique entre elles et sans lien hiérarchique direct avec la direction générale.

A l’heure où la multiplication des scandales alimentaires souligne plus que jamais l’importance du contrôle des produits agroalimentaire, il est regrettable de ne pas donner aux agents de cette administration les moyens de mener à bien leurs enquêtes. Aussi, il lui demande quelles mesures il compte adopter afin de remédier à la dégradation de la situation de la DGCCRF.

Commentaires

Laisser votre message

Votre email :
*
Votre nom :
*
Votre message :
*