VOTRE DÉPUTÉ DE LA 2ÈME CIRCONSCRIPTION DE L'EURE

Le Département de l'Eure s'engage à racheter le site du papetier finlandais M-Real à Alizay

2
mreal.jpg

"Depuis le 2 août 2012, les négociations sont en cours dans la plus grande discrétion ce qui nous permet aujourd'hui de franchir une nouvelle et indispensable étape, celle du vote de l'assemblée départementale pour m'autoriser à poursuivre les négociations dans le cadre qui a été présenté aujourd'hui et engager la rédaction des documents définitifs. Nous devrions aboutir à une signature définitive avant la fin de l'année" précise Jean Louis Destans, Président du Conseil général de l'Eure. "C'est l'objectif que nous partageons avec l'ensemble des industriels concernés, la Préfecture de l'Eure et bien sur le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault".

 Le site M'Real d'Alizay est devenu au fil des dernières années emblématique des enjeux de réindustrialisation dans un département qui reste encore aujourd'hui le 7ème département industriel français. Après l'échec des négociations engagées par le précédent gouvernement, le candidat à la Présidence de la République, François Hollande, s'était rendu sur place le 15 février 2012 pour annoncer qu'il se battrait pour conserver l'emploi et les outils de travail. "Cet engagement, nous l'avons fait nôtre" rappelle Jean Louis Destans. 

Avec le concours du Préfet de l'Eure, le Conseil général a repris les négociations en dissociant les discussions entre le vendeur et les potentiels acheteurs. "Le parti que nous avons pris avec le Préfet était d'entrer directement dans les négociations pour pouvoir peser et pas simplement servir de médiateur". 

Le projet porté par le Département repose sur un projet industriel de 18 M€ porté par 2 entreprises (Double A, papetier thaïlandais et Neoen, filiale du Groupe Direct-Energie) et un projet global d'aménagement économique. "Ce projet d'aménagement public se fera, bien entendu, en partenariat avec les différents acteurs publics du territoire concerné. Nous nous appuierons notamment sur l’EPFN pour réaliser le portage foncier pendant la finalisation du projet de développement économique et pour effectuer les opérations d'aménagement sur les terrains ayant vocation à être commercialisés ultérieurement. C'est également l'opportunité de créer à moyen terme un port fluvial vrac sur le site d'Alizay, le long de l'Axe Seine, projet soutenu par l'ensemble des acteurs publics eurois ".

 Pour Jean Louis Destans, "la reprise de l’activité papetière de M Real est une opération extrêmement importante, ambitieuse, créatrice d’emplois mais elle va au-delà. Elle démontre qu’il est nécessaire d’agir pour sauvegarder les perspectives industrielles d’un territoire, les renouveler et qu’il ne faut jamais renoncer. Elle démontre également que des collectivités territoriales de proximité comme un Département peuvent et doivent s’impliquer, quitte même à procéder à ce que l'on appelle une « prise de contrôle temporaire », si cela doit permettre à l’opération d’aboutir, à l’outil industriel de redémarrer, et de créer des emplois. Je mesure l’originalité de la démarche que nous avons engagée avec le soutien du Gouvernement. La spécificité du site, son histoire, la mobilisation exemplaire et dans la discrétion de l'ensemble des acteurs, qu'il s'agisse de l'intersyndicale dont je veux saluer l'esprit de responsabilité, des Maires d'Alizay et de Pont-de-l'Arche, Gaëtan Levitre et Richard Jacquet, dont la détermination n'a jamais faibli, du Député François Loncle, du Préfet de l'Eure, Dominique Sorain, et des responsables de M-Real, Double A et Neoen qui ont conscience des problématiques industrielles, économiques et sociales qui sont en jeu… tous ces éléments donnent à ce projet une dimension unique et n'en font pas un modèle qui serait transposable à l'identique".

 

Modalités

-          Le Département se porte acquéreur de l'ensemble du site pour 22,2 M€

-          Il revend simultanément à Double A et Neoen les terrains et les actifs nécessaires à la reprise des activités papetière et fourniture d'énergie pour 18 M€

-          Ce sont ainsi entre 150 et 200 emplois qui seront repris immédiatement, avec une perspective de 250 dans un délai rapproché

-          Le Département confie à l'Etablissement Public Foncier de Normandie (EPFN) le portage et l'aménagement des terrains restants en vue de développer de nouvelles activités et notamment l'aménagement d'une plateforme portuaire le long de l'Axe Seine.

Commentaires

C'est une belle réussite Monsieur le Président.Une réussite collective,une réussite du collectif,de l'intersyndicale,des maires de gauche(Manoir,Alizay,Pont de l'arche),de la population et bien sûr de nos politiques de proximité.Encore toutes mes félicitations pour ce portage.
par calmon jacques
Oui, bravo !
par Denis

Laisser votre message

Votre email :
*
Votre nom :
*
Votre message :
*