VOTRE DÉPUTÉ DE LA 2ÈME CIRCONSCRIPTION DE L'EURE

La refondation de l’école est en marche

0
A-la-Une-Refond

Après le vote de loi en première lecture à l’Assemblée nationale le 19 mars dernier, la refondation de l’école se concrétisera encore davantage, dès la rentrée 2013, avec la mise en place de la formation des enseignants dans toutes les académies, des nouveaux moyens sur le terrain et des évolutions pédagogiques majeures. 

Après des années de réduction des emplois, la refondation de l’École consiste d’abord à réinvestir significativement dans les ressources humaines. Pour cela, il est mis fin aux suppressions d’emplois et au non remplacement des départs en retraite. Pour la seule rentrée  2013, de nombreux postes sont créés :

  - 6 770 postes (équivalents temps plein, ETP) d’enseignants dans les écoles et les établissements scolaires publics :

 - 3 000 postes (ETP) dans le premier degré pour accompagner l’accueil des élèves, améliorer le remplacement et permettre la mise en place des dispositifs « scolarisation des enfants de moins de trois ans » et « plus de maîtres que de classes »

 - 3 770 postes (ETP) dans le second degré, en priorité pour le collège

 -  350 emplois d’auxiliaires de vie scolaire (AVS) supplémentaires

 - 50 emplois d’assistants sociaux 

Ces nouveaux moyens permettront de servir la priorité donnée au premier degré et de rétablir une véritable formation initiale pour les enseignants. Parmi ces créations de postes, une attention toute particulière sera portée au remplacement. Ces créations s’accompagneront par ailleurs sur le terrain d’une montée en charge du dispositif emploi d’avenir professeur (EAP) avec la signature de nouveaux contrats.

Mais les moyens supplémentaires ne peuvent produire leurs effets que s’ils coïncident avec une évolution en profondeur des pratiques professionnelles et une amélioration significative du bien-être à l’école. La refondation est donc aussi une réforme pédagogique majeure avec,  pour cette année 2013, cinq grandes priorités : 

 - Reconstruire la formation professionnelle des métiers du professorat et de l’éducation ;

 - Rénover en profondeur l’enseignement du premier degré ;

 - Faire entrer l’école dans l’ère du numérique ;

 - Atteindre des objectifs ambitieux de réduction du décrochage scolaire ;

 -  Développer l’éducation artistique et culturelle.

Commentaires

Laisser votre message

Votre email :
*
Votre nom :
*
Votre message :
*