VOTRE DÉPUTÉ DE LA 2ÈME CIRCONSCRIPTION DE L'EURE

La nouvelle métamorphose de La Foudre et La Machine

0
Inauguration Seine Innopolis au Petit-Quevilly

Depuis quelques semaines, près de 10 000 mètres carrés de locaux sont proposés aux entreprises du secteur des nouvelles technologies sur le site d'une ancienne filature, la plus vaste de France à l'époque, reconverti ensuite en caserne militaire et aujourd'hui nouvel étendard de l'économie numérique à Rouen et plus largement dans toute la région. Ce bâtiment accueille déjà plus d'une trentaine d'entreprises. Il devrait, à terme, en accueillir plus d'une centaine, en particulier dans les domaines du web et du e-commerce.

En 2003, l'EPFN a acquis le site auprès du ministère de la Défense pour près de 460 000 €. Dès cette époque, nous avons piloté, avec la ville et l'agglomération de Rouen, une étude de reconversion du site qui s'est traduite dans le temps par la démolition de certains bâtiments vétustes mais aussi par la reconversion de deux bâtiments emblématiques, à savoir La Foudre et la Machine, par ailleurs classés à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Cette réhabilitation lourde a débuté à l'automne 2009. L'opération a consisté à créer une pépinière d'entreprises mais aussi un centre d'affaires, un certain nombre d'espaces à aménager par les porteurs de projet mais aussi une "cantine numérique", un espace de travail collectif, destiné à favoriser les échanges et donc la création et l'innovation. L'ensemble de ce nouveau pôle est bien entendu parfaitement connecté avec notamment les techniques d'irrigation en double flux par la fibre optique.

Au-delà d'une très belle vitrine, cette réalisation, qui aura nécessité un investissement de l'ordre de 30 millions d'euros de la part des collectivités, est le symbole d'une politique volontariste dans une région qui s'impose comme une place forte dans les domaines de l'innovation et des nouvelles technologies.

Commentaires

Laisser votre message

Votre email :
*
Votre nom :
*
Votre message :
*