VOTRE DÉPUTÉ DE LA 2ÈME CIRCONSCRIPTION DE L'EURE

COP 21 : accord historique pour le climat et succès de la diplomatie française

0
logo cop 21
Après deux semaines de négociations sur le site du Bourget, les 196 parties représentées à la COP 21 (195 pays + l'Union européenne) ont abouti à un texte, samedi en début de soirée. Lorsque Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et président de la COP 21, a déclaré "l'accord de Paris pour le climat adopté", une ovation de plusieurs minutes a salué ce moment historique. L'action de la diplomatie française a été unanimement approuvée et félicitée. Il faut saluer également le rôle primordial des 2 000 associations non gouvernementales présentes au Bourget, ainsi que la mobilisation de la société civile dans son ensemble.

Cet accord, salué de toutes parts, doit maintenant être mis en œuvre concrètement. "Le cadre est là, l'action doit suivre", a résumé Laurent Fabius. L'accord final de Paris invite à l'arrivée les pays à poursuivre "l'action menée pour limiter l'élévation des températures à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels, étant entendu que cela réduirait sensiblement les risques et effets des changements climatiques".

L'impact des efforts menés sera examiné tous les 5 ans à partir de 2023 et, au vu de ce bilan, les engagements seront revus à la hausse tous les 5 ans à partir de 2025. Le Président de la République française s'est engagé à réviser nos engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre "au plus tard en 2020".

Bien que le même système s'applique à tous, il est prévu des flexibilités qui prennent en compte les différentes capacités des pays. Par ailleurs, une somme "plancher" de 100 milliards de dollars par an a été fixée pour aider les pays du Sud à s'adapter au changement climatique.

Commentaires

Laisser votre message

Votre email :
*
Votre nom :
*
Votre message :
*