VOTRE DÉPUTÉ DE LA 2ÈME CIRCONSCRIPTION DE L'EURE

Action gouvernementale en faveur de l'apiculture

0
abeille

Du 7 au 11 août aura lieu la Semaine Apicole Annuelle au Musée du pays de Conches, organisée par l’Association de Sauvegarde du Patrimoine Apicole de l’Eure (ASPA).

L’apiculture est un sujet majeur dans notre département et le Gouvernement, en la personne de Stéphane Le Foll, a renouvelé son engagement en la matière. Dès 2013, le Ministre lançait son Plan de développement durable de l’apiculture. Ce plan se voulait global, seule manière de répondre pleinement aux enjeux d'une filière apicole forte qu'est la filière française. Nous nous approchons du troisième anniversaire de ce plan, et ce sont déjà 70% des mesures prévues qui ont été effectivement prises.

Les pouvoirs publics ont pleinement joué leur rôle pour favoriser le développement de la production (lutte contre les prédateurs notamment le frelon asiatique, santé des colonies, nouvelles méthodes d’évaluation de l’impact des produits phytosanitaires au niveau communautaire…).

Par ailleurs les outils sont désormais en place pour que la filière apicole se développe pleinement (notamment via la création d’instances spécifiques de décision). Le Ministre a appelé la profession à se saisir de ce cadre désormais très favorable en rappelant que seule la création d’une interprofession permettrait de s’engager autour d’objectifs partagés avec une véritable stratégie pour répondre à la demande du consommateur. Le potentiel de croissance de cette filière étant très fort, le Ministre souhaite que ce rendez-vous ne soit pas manqué par un défaut d’organisation collective.

Le Ministre a annoncé la poursuite du Plan pour 2 ans en le recentrant sur les axes les moins aboutis. Il s'est dit favorable au classement du frelon asiatique en danger sanitaire de catégorie 1 si les apiculteurs y sont prêts.

Il a également annoncé la mise en place par les pouvoirs publics d’un certificat de compétence pour professionnaliser le métier d’apiculteur (« certi api »), destiné aux apiculteurs professionnels et aux apiculteurs prestataires auprès de tiers (collectivités et services de pollinisation auprès des agriculteurs).

Le Ministre a également rappelé que les GIEE (groupements d'intérêts économiques et environnementales) créés par la loi d’avenir agricole étaient de formidables outils pour encourager des démarches collectives entre agriculteurs et apiculteurs au service de la pollinisation ou entre apiculteurs pour une gestion plus solidaire des reines et des essaims.

Stéphane LE FOLL demande aux acteurs de la filière de se mettre en ordre de marche pour qu’un pacte apicole notamment autour d’une démarche « miel de France » soit signé à l’automne.

Commentaires

Laisser votre message

Votre email :
*
Votre nom :
*
Votre message :
*